LONDON AIRPORTS

Have you ever wondered how many Londonian airports have been built since the 1900s? Here is one of the best videos I have seen about this topic. It is one of a series produced by the comedian Jay Foreman. Thanks to this great source of information, you can have the answer as well as some fun.

Another interesting video tells us the train options to connect the six London airports to the City of London:

As you can see, it may cost an arm and a leg to travel to London. However, London airport system is the busiest one in the world. It demands a lot of concentration from its air traffic controllers as shown in this previous post: http://airforces.fr/2016/06/25/london-air-traffic-well-explained/

FLIGHT RADIOTELEPHONY VARIANTS

GREAT VIDEO – Watch for pleasure, first. Listen carefully to the figures and phrases uttered and compare with the various texts that are enforced in the world, and in Europe. In such an extreme situation, you may understand that the procedures are turned into a faster phraseology. So, why not adopt it in GAT (General Air Traffic), after all? 😉

SUPERBE VIDÉO: Regardez d’abord pour le plaisir. Écoutez attentivement les chiffres et expressions et comparez les avec les textes en vigueur dans le monde et en Europe. Dans une situation aussi extrême, on peut comprendre que les procédures se fassent plus rapidement dans la phraséologie. Alors pourquoi ne pas l’adopter dans la CAG (Circulation Aérienne Générale), après tout? 😉

LONDON AIR TRAFFIC WELL EXPLAINED

Here is a remarkable video for training purpose. It is not easy to understand how air traffic is managed at Heathrow airport but this video helps a lot to make out the stakes:
Voici une vidéo remarquable à but pédagogique. Il n’est pas facile de comprendre comment la circulation aérienne est gérée à l’aéroport de Heathrow mais cette vidéo est d’une grande aide pour comprendre les enjeux:

Note that there are four stacks in the vicinity of London. The word « stack » means « holding pattern » here. However, stack can mean another thing in aeronautical and general English. For instance:

Notez qu’il y a quatre « stacks » aux environs de Londres. Le mot « stack » signifie ici « circuit d’attente ». Cependant, stack peut vouloir dire autre chose en anglais aéronautique et général. Par exemple:

  • Stack of folders = Pile de dossiers
  • Smokestack = Cheminée d’usine
  • Hay stack = Botte de foin, meule de foin
  • Radio stack = Equipement radio à bord de l’avion (radio com, radio nav, transponder)
  • Wood stack = Tas de bois
  • Stack up / Stack down = Espacement décalé vers le haut ou vers le bas entre des avions de chasse ou d’acrobaties aérienne
  • Vent stack = Colonne de ventilation
  • To stack = Empiler, entasser
  • Stack = Circuit d’attente dans l’espace aérien londonien pour les avions à destination d’Heathrow

Note that easterly operations match westerly winds, and westerly operations match easterly winds.

Notez que les opérations d’est correspondent aux vents d’ouest, et que les opérations d’ouest correspondent aux vents d’est.

 

SÉJOURS ANGLAIS AÉRO POUR PILOTES + QUALIF. FCL .055

Avion biplan très basse altitude - Xavier Cotton

Agréable séjour avec des activités variées pour travailler le FCL .055 et passer l’examen à l’issue. Lingaero.com organise un séjour dans le sud de l’Angleterre, Portsmouth, station balnéaire. La formation sera assurée par James Emery, pilote et détenteur du niveau 6 anglais OACI. De langue maternelle anglaise, très qualifié en anglais de l’aviation, traducteur, il maîtrise parfaitement le français. Sa maîtrise de la pédagogie ainsi que son expérience dans l’aéronautique vous aideront à progresser dans les meilleures conditions. Et en plus il est très sympa !

Si vous avez la moindre question, toute la formation et le séjour sont expliqués ici >>>>>

Vous pouvez aussi le contacter par mail à contact at bespokelanguagesolutions.co.uk

ou par téléphone au 0044 23 92 16 21 73

Lingaero.com est une révolution dans le secteur de l’aéronautique et de la formation spécialisée. Le concept : mise à disposition de support d’entraînement pour la quasi-totalité des compétences et des formats d’examen existants. Et en plus, c’est de très bonne qualité, je dirais même que de mémoire, c’est ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle.

Aerial view of Old Portsmouth, Hampshire, England, UK
                                                           Old Portsmouth (author:Nfophotography)

Rien ne vous empêche de demander des formations spécialisées pour peaufiner avant les examens mais la copieuse banque de données de Lingaero permet de dégrossir énormément de travail pour arriver à un objectif réaliste.

On ne peut que féliciter ce genre d’entreprise qui vient de changer la donne en apportant de la qualité pour toutes les bourses et surtout pour les jeunes pilotes francophones qui n’ont pas toujours les moyens. Anglais aéronautique = sécurité des vols, enfin c’est ce que j’ai toujours entendu. Alors pour une fois que des efforts sont faits dans ce sens, c’est une très bonne nouvelle pour tous les aviateurs.

Photo d’avion – source: www.flickr.com/photos/passiondesavions/

(Xavier Cotton www.passionpourlaviation.fr)

WWI AIR COMBAT – WHAT IT CAME DOWN TO

What is more natural than looking back over major aviation innovations of the Great War today, the anniversary of the Armistice? Here is a very interesting video posted by the BBC on how the fighter pilots dealt with reconnaissance, bombing missions and dogfight techniques. Primitive flight controls are well explained as is the interest of performing missions with a triplane aircraft – three sets of wings are necessarily more narrow, providing the pilot with a better visual field.

From the flimsy Blériot XI to Sopwiths and Fokkers, the first aces developed early methods that are always taught in fighter schools even though beyond-visual-range air combat has taken over since. Major Charles Tricornot de Rose was considered by many as the father of air fighting as early as 1914. Then as shown in this video, the German ace Oswald Boelcke laid out a first set of rules for dogfighting called the Dicta Boelcke. Pilots’ life expectancy was not measured in years but in weeks.