GUSTAVE WHITEHEAD FLEW ON AUGUST 14, 1901

He took off that day. It was 115 years ago, two years before the Wrights. Gustav Weisskopf had changed his name into Gustave whitehead before building his aeroplane whose name was the « Condor », or number 21. Gustave was a German immigrant from Leutershausen in Bavaria where a splendid museum https://www.weisskopf.de commemorates the feats of the brilliant inventor.

Two replicas of his plane #21 flew in 1986 in the U.S.A., and in 1997 in Germany. Seven books have been written about Gustave Whitehead so far. Susan O’Dwyer Brinchman published the latest one last year. Her searching follows her father’s, Major William J. O’Dwyer, a retired U.S. Air Force Reserve officer who had found Whitehead’s flights evidence in an attic. Susan has found even more. She explains why Whitehead must have been the first in the world to perform a steerable, propelled without catapult, heavier-than-air light. She shares lots of resources on her website here: http://gustavewhitehead.info/gustave-whitehead-resources/ and that is quite compelling. You can order her book « First in flight » on Amazon or get a signed one by clicking on the cover here below:

Book cover First in Flight on Gustave Whietehead by Susan O'Dwyer BrinchmanBook cover story of Gustave Whitehead First in Flight aviation history Connecticut

DASSAULT 100th ANNIVERSARY SHOW


« La Conquête de l’air » raconte l’histoire de l’aviation sur écran XXL

Dassault-Aviation has developed avionics and plenty of aircraft since the Eclair propeller in 1916 (interview in French, and same post in French thereafter):


100 ans de l’hélice Eclair – Bourget 2015… par Dassault-Aviation

Marcel Dassault was one of the greatest engineers in aviation history. He studied aeronautics in Paris, in the Higher Aeronautics and Mechanical Building School – now SUPAERO – in 1913, in the same entry as Mikhail Gurevitch who designed the MiG-1, MiG-15, and MiG-21. Dassault developed – as explained by Luc Berger, the Dassault-Aviation historian, in the video – a far better propeller for he had found out a lack of efficiency in the propellers of the Caudron G.3 aeroplanes. Dassault called his masterpiece « Hélice Éclair » (Lightning propeller). It is deemed to be the first line-production propeller, and the best one at that time. Georges GUYNEMER and Maxime LENOIR were among the first aces to use the Eclair on their SPAD VII and Nieuport. Dassault produced the MD 315 Flamant twin engine just after WWII. Then, came the first French fighter jet, the MD 450 Ouragan as early as 1949. Marcel Dassault used to say:

« For an airplane to fly well, it must be beautiful. »

Dassault Falcon 7X, Rafale, nEUROn
                                    Photo: DR © Editions de La Martinière

And Dassault kept building so many graceful and sleek aircraft: Mystère, Etendard, Mirage, Falcon, and of course the magnificent Rafale. Dassault has even tested a high-tech drone called nEUROn. Contrary to the common belief, three quarters of Dassault-Aviation’s production is dedicated to civilian aviation and more particularly executive jets. With a strength of 12,000, and 8,000 aircraft delivered throughout the world since 1945, Dassault is a key market player on a global scale. Dassault-Aviation is 100 years old. Paris is to foster a huge show – La Conquête de l’Air – for this major event in one of its most splendid venues – le Grand palais – from April 9th till 14th, 2016. You can book here_>>>>> For further information about Dassault history, excellent gift idea, 2 books here:_>>>>>

EN FRANÇAIS:

Dassault développe de l’avionique et de nombreux avions depuis l’hélice Eclair en 1916. (voir l’interview en français en haut de l’article)

Marcel Dassault était un des plus grands ingénieurs de l’histoire de l’aviation. Il fit ses études d’aéronautique en 1913 à Paris à l’École supérieure d’aéronautique et de construction mécanique, l’ancêtre de SUPAERO, dans la même promotion que Mikhail Gourevitch, celui même qui concevait ensuite les MiG-1, MiG-15 et MiG-21. Dassault développa (commme l’explique Luc Berger, historien spécialiste de Dassault, dans la vidéo) une bien meilleure hélice car il avait découvert sur les Caudrons G.3 un manque d’efficacité à ce niveau. Marcel Dassault baptisa son chef d’oeuvre l’hélice Éclair et elle fût sans doute la première à être produite en chaîne à cette époque. Georges GUYNEMER et Maxime LENOIR furent parmi les premiers as à utiliser l’Éclair sur leur SPAD VII et Nieuport 17. Après la guerre de 39/45, Dassault produisait le bimoteur MD 315 Flamant. Ensuite, vint le premier chasseur français à réaction, le MD 450 Ouragan, dès 1949. Jadis, Marcel Dassault disait:

« Pour qu’un avion vole bien, il faut qu’il soit beau. »

Dassault Mirage III C au Grand Palais à Paris avril 2016
                                              © Dassault Aviation – V. Almansa

Et Dassault poursuivit sa conception de tant d’avions aux lignes gracieuses et épurées: Mystère, Etendard, Mirage, Falcon, et bien sûr le magnifique Rafale. Dassault a même testé en 2012 un drone à la pointe de la technologie, le nEUROn. Contrairement aux idées reçues, les trois quarts de la productin de Dassault-Aviation’s production est tournée vers l’aviation civile et plus particulièrement les jets d’affaire. Dassault et ses 12 000 employés et qui a livré 8 000 avions depuis 1945 à travers le monde, est un acteur majeur du marché mondial.

Dassault-Aviation à l’occasion de ses 100 ans fait les choses en grand au coeur de Paris dans un show, La Conquête de l’Air, dans un de ses plus majestueux endroits, le Grand palais du 9 au 14 avril 2016. Vous pouvez réserver ici_>>>>> Pour plus d’information sur Dassault, en plus d’une excellente idée de cadeau, voici deux livres ici:_>>>>>

CLEMENT ADER MOVIE PROJECT

 

 

Clément Ader's Avion 3 at Salon Aéronautique 1909
Clément Ader’s Avion 3 at « Le Grand Palais » in Paris, France – 1909

 

What if aviation history had to be rewritten?
What if aviation history had to be rewritten?

Has Clément Ader had a lot of clout in aviation history? This is one of the questions and issues a brand new project will examine and try to answer.

« Clément Ader – le film » (Clément Ader – the movie) project was born a few months ago thanks to a French team led by Sylvain Thomas – an aviation geek, with extensive experience in light aircraft videos, and as a former chief editor of an aviation magazine – and Thomas Leroux who has extensive experience as a TV channel director.

It all started by the idea of re-writing aviation history as far as Ader is concerned for the French engineer may not have revealed the whole of his activity. Some Satory archives were released in 1990 only. Besides, it has been clearly established that Clément Ader used to be bound by military secrecy, and it is believed that the inventor may have well hidden some of his projects. Besides, he happened to undervalue his performance. Was it any confession? Or odd attitude? Anyway, the plot lies in the first part of the film and consists of a fiction that reports earlier Ader’s flights that could have happened in the 1870s whereas the second part is a documentary developped by several aviation experts and historians. We cannot tell you more, of course.

The directors placed their idea on Ulule – a crowdfunding website, and they gathered enough money for starting up. They  have received considerable support from José Garcia, the French movie star – and pilot – and the actress and singer Véronique Jeannot who used to sponsor the Patrouille de France, and brought out the album « Aviateur » in 1988. The guest stars have sponsored « Rêves de gosse« , an association helping impaired children. More than a hundred other avgeeks gave their support in the crowdfunding, and the film is now on the making. Xavier Cotton (http://passiondesavions.blogspot.fr/) is one of them, and he has already helped Prepa PLS Anglais a lot with his photos, and given his expertise in the field of aeronautics.

Clément Ader – le film & Prepa PLS Anglais have spontaneously begun a partnership, helping each other as often as possible. It must be noted that both structures share the same interests, particularly by promoting aviation history, and even rewriting it. You will be kept posted sooner or later…

The team has already released a few quite interesting videos which deal with aeronautical issues in the broadest sense on their their Youtube channel in a French-speaking series called « Avianoob ». It is worth a visit, and may represent learning resource for BIA(Brevet d’Initiation Aéronautique) as well as CAEA (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Aéronautique) candidates.

Last, not the least, Sylvain and Thomas, to their credit, made the decision of donating part of the profits from DVD sales to « Rêves de gosse« .

———————

En français:

L'Eole de Clément Ader
L’Eole de Clément Ader

Peut-on dire que Clément Ader a beaucoup marqué l’histoire de l’aviation de son influence? C’est une des questions qu’un projet flambant neuf tentera d’élucider.

Le projet « Clément Ader – le film » a vu le jour il y a quelques mois grâce à une équipe menée par Sylvain Thomas (fan d’aviation avec une grande expérience sur le tournage de vidéos d’avions légers, il fût rédacteur-en-chef d’un magazine sur l’aviation) et Thomas Leroux qui a une grande expérience comme réalisateur d’une chaîne télévisée.

Tout a commencé avec l’idée de réécrire l’histoire de l’aviation en ce qui concerne Ader car il se peut que l’ingénieur français n’ait pas tout dévoilé de son activité. Des archives de Satory ne furent rendues publiques qu’en 1990. D’autre part, il a clairement été établi que jadis, Clément Ader était tenu au secret militaire et on croit qu’il se peut que certains projets de l’inventeur aient bien été cachés. Par ailleurs, il est arrivé qu’il minimise ses performances. Etait-ce un aveu? Ou une étrange attitude? Bref, l’histoire, dans la première partie du film consiste en une fiction selon laquelle des précédents vols d’Ader auraient pu avoir lieu dans les années 1870 tandis que la seconde partie est un documentaire développé par des experts de l’aviation et des historiens. Bien entendu, nous ne pouvons pas vous en dire plus.

Les réalisateurs on mis leur idée en ligne sur Ulule (un site de crowdfuning) et ils ont rassemblé suffisamment de fonds pour démarrer leur projet. Ils ont bénéficié d’un appui considérable de José Garcia, la star du cinéma et pilote d’aviation et de l’actrice chanteuse Véronique Jeannot qui avait été une marraine de la Patrouille de France et avait sorti l’album « Aviateur » en 1988. Les deux vedettes du petit et du grand écran ont parainné « Rêves de gosse« , une association qui aide les enfants en difficulté ou en situation de handicap. Une grosse centaine de pasionnés d’aviation ont apporté leur soutien lors du crowdfunding et la réalisation du film est en cours. L’un d’entre eux est Xavier Cotton (http://passiondesavions.blogspot.fr/) qui a déjà beaucoup aidé Prépa PLS Anglais avec ses photos et grâce à son expertise dans le domaine de l’aéronautique.

Clément Ader – le film et Prepa PLS Anglais ont spontanément démarré un partenariat dans une aide mutuelle aussi fréquente que possible. Il faut dire que les deux structures partagent les mêmes intérêts. Particulièrement en faisant la promotion de l’histoire de l’aviation et même en la réécrivant. Vous serez tenus informés tôt ou tard…

L’équipe a déjà réalisé quelques vidéos ô combien intéressantes qui traitent de questions sur l’aéronautique au sens très large sur leur chaîne Youtube dans une rubrique intitulée « Avianoob ». Elle vaut le détour et peut représenter une aide pédagogique pour les candidats au BIA(Brevet d’Initiation Aéronautique) voire au CAEA (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Aéronautique).

Dernier point et pas le moindre, Sylvain et Thomas ont pris la décision de reverser une partie de leurs bénéfices des ventes de DVD et c’est tout à leur honneur, en faveur de l’association « Rêves de gosse« .

Source des images:

 

Clément Ader flying
Clément Ader flying

Bande annonce:

 

PREPARATION ANGLAIS OACI – BONNE NOUVELLE!

Lexique aéronautique L'Anglais pour Voler
Lexique aéronautique L’Anglais pour Voler

 

Le livre (et CD-Rom) « L’Anglais pour Voler » est devenu une référence de l’anglais aéronautique et à juste titre: les 5000 mots et 1500 abréviations compilés sont présentés à la fois par ordre alphabétique et exprimés dans des chapitres thématiques qui peuvent se révéler un excellent outil d’entraînement pour les aviateurs dans leur quête du FCL .055 pour les personnels navigants et de l’ELPAC (English Language Proficiency for Aeronautical Communication) pour les contrôleurs de circulation aérienne.

Dominique Défossez,ingénieur en chef de la navigation aérienne, contrôleur aérien et titulaire d’une maîtrise d’anglais met régulièrement à jour son lexique et CD interactif « L’Anglais pour Voler » depuis plusieurs années déjà.

Voici une très bonne nouvelle pour ceux qui sont équipés d’Apple en iPhone et iPad qui souhaitent parfaire leur anglais OACI puisque L’Anglais pour Voler est désormais disponible dans une application que vous pouvez découvrir en cliquant à droite sur l’image de la couverture de cette 5ème édition: