MUST SEE – WEIRD TAKEOFF EXPLAINED

Thanks to this video shared by @air_english, here is an example of the kind of accident you can avoid if you follow some basic flight safety rules. Even if nobody could expect such a spectacular accident while weather and visibility were excellent, some precautionary measures could have prevented the aircrew from a catastrophic failure. This video will let you guess what provoked this. You will find an analysis of this German Robin DR-400 accident here.

Thanks to AIR-ENGLISH and John Maxwell. Please, pass the information on for it is a flight safety issue and it could happen to anybody. It is useful for BIA-CAEA too.

BLACK SHEEP’S DEN – L’ANTRE DES TÊTES BRÛLÉES

There are some really nice aviator pubs and restaurants throughout the world, in Alabama, Georgia, North Carolina, New-York, in London, Farnborough, Gloucestershire, Paris, Le Bourget. Some only bear the name ‘aviator’ or another one relating to aviation.

AVIATORS BAR
Bar LES TETES BRULEES, 20 Rue Verdière, La Rochelle

While strolling down a street during the summer holidays, I stumbled upon a bar totally dedicated to pilots and aircraft in La Rochelle, France last summer. It was a bit busy on a sunny Saturday afternoon when I saw this sign « LES TÊTES BRÛLÉES » and a shield over the street corner on which I could make out a black sheep. Just above was an inverted-gull-shaped aircraft outline. The picture of a bull terrier on the awning could ring a bell too. This one wore sunglasses – there must be some fun in there, I mused. « Might it be Pappy Boyington’s den? » I wondered.

Some customers let us in and we were standing engrossed with the aviation world as if it were a dream. Flight suits and flight uniforms were hanging over tables. The bar – where laughter, grins and giggles are the norm – was surrounded with badges, aviation artifacts, aircraft and pilots photos up on the walls. There were aircraft models in a showcase, and several of them hanging all over the place. Some souvenirs were dedicated to naval aviation. It looked like a small – though dense – aviation hall of fame. There was a black sign above the bar featuring a short text in white letters, which said:

IN   WORLD   WAR  II ,

MARINE   CORPS   MAJOR

GREG   « PAPPY »   BOYINGTON

COMMANDED   A   SQUADRON

OF   FIGHTER   PILOTS ,   THEY

WERE   A   COLLECTION   OF

MISFITS   AND  SCREWBALLS

WHO   BECAME   THE   TERRORS

OF   THE   SOUTH   PACIFIC .

THEY   WERE   KNOWN   AS   THE

BLACK   SHEEP .

Sure, it rings a bell! This is the introductory text to the famous series « Baa Baa Black Sheep » about the brave VMA-214 pilots who operated from the Solomon Islands during the WW2, in the Pacific War. I could have heard the theme song from « The Whiffenpoof Song » turned into a drunk-voice, exhausted-though-happy chorus:

WE ARE POOR LITTLE LAMBS,

WHO HAVE LOST OUR WAY.

BAA! BAA! BAA!

Click off and listen:

AVIATORS PUBThe black sheep shield outside, the F4U Corsairs inside and this sign you cannot miss when you enter the pub make you breathe aviation history. Everything, even the lavatory walls covered with aviation slang graffiti, are very well in unison with the local atmosphere. Each conversation is focused on flying, pilots, aircraft, and of course fun!

There is a sort of an alcove in the back room made up of genuine airplane seats, artifacts, stickers and photos. You can even drink aviation. Even though Les Têtes Brûlées is not a POL depot you can be served a Kerosene, a great cocktail always served with a grin from the waiters. Jérôme, the boss, seem to be widely known in the aviation community, far beyond La Rochelle. Whoever they are. Pilots, flight attendants, crew members, engineers, aerospace lovers, they all know the Black Sheep’s den. Aviation geeks, this is a place where you have got to go for you can expect a nice welcome.

Click HERE to go to « Bar Les Têtes Brûlées »

Why Vought F4U Corsair « WHISTLING DEATH »?

EN FRANÇAIS:

Il y a dans le monde un bon nombre de bars et restaurants consacrés à l’aviation et quelquefois à l’aérospatiale: en Alabama, Géorgie, Caroline du Nord, New-York, à Londres, Farnborough, dans le Gloucestershire, à Paris, Le Bourget. Il y en a qui ne portent que le nom « aviateur » ou d’autres qui rappellent l’aviation ou l’espace.

Alors que je flânais dans une rue pendant les vacances d’été à la Rochelle, je suis tombé tout à fait par hasard sur un bar entièrement dédié aux pilotes et aux avions. C’était assez animé en ce samedi après-midi ensoleillé lorsque je vis l’enseigne « LES TÊTES BRÛLÉES » surplombant le coin de la rue, sur laquelle on pouvait distinguer un mouton noir.  Juste au dessus, la silhouette d’un avion aux ailes en W. L’image d’un chien bull-terrier sur l’auvent en terrasse me rappelait déjà quelque chose… Ce chien portait des lunettes de soleil – on doit bien s’amuser là dedans, songeai-je. Et voici ce que je me demandais soudain: « Se pourrait-il que cette échoppe soit une des antres de Pappy Boyington? »

Des clients devant le bar nous firent entrer et nous sommes restés un moment debouts, captivés par cet univers de l’aviation, comme si c’était en rêve. Des combinaisons de vol et uniformes de personnels navigants étaient suspendus au-dessus des tables. Le bar, où fou-rires, sourires et ricanements semblent de rigueur, était décorés d’insignes, de pièces de collection d’aviation, de photos d’avions et de pilotes qui tapissaient les murs. Il y avait des maquettes d’avion dans une vitrine, et plusieurs qui pendaient un peu partout. Des souvenirs évoquaient l’Aéronavale. Cela ressemblait à un petit, quoique dense, temple de l’aviation. Pour l’accueil, au dessus du bar est affiché un panneau noir rappelant une célèbre séries TV américaine en lettres capitales blanches, traduites de l’anglais:

PENDANT LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE,

LE COMMANDANT DES MARINES

GREG « PAPPY » BOYINGTON ÉTAIT

À LA TÊTE D’UNE ESCADRILLE

DE PILOTES DE CHASSE. CELLE-CI

ÉTAIT COMPOSÉE DE MARGINAUX

ET D’AVENTURIERS QUI DEVINRENT

LES TERREURS DU PACIFIQUE SUD

ON LES CONNAISSAIT SOUS LE NOM

DE « BLACK SHEEP » (MOUTON(S) NOIR(S))

Bien sûr que cela vous dit quelque chose! Il s’agit du générique de la célèbre série « Les Têtes Brûlées » qui retraçait la saga des courageux pilotes de chasse de l’escadron VMA-214 qui opéraient depuis les Îles Salomon pendant la seconde guerre mondiale. J’aurais pu même entendre la mélodie tirée de « The Whiffenpoof Song » transformée en un refrain à l’eau de vie entonné par des voix de soiffards épuisés:

NOUS SOMMES DE PAUVRES PETITS AGNEAUX,

QUI SE SONT ÉGARÉS.

BÊÊ! BÊÊ! BÊÊ!

Le mouton noir et cet insigne à l’extérieur qu’on ne peut pas manquer et les Chance Vought F4U Corsairs à l’intérieur, font que cet endroit, dès qu’on y met les pieds, respire l’histoire de l’aviation pour votre bonheur. Tout, même les murs des toilettes, est couvert de graffitis du jargon de l’aéronautique à l’unisson avec l’atmosphère des lieux. Chaque bribe de conversation est tournée vers le vol, les pilotes et les avions et bien sûr on s’y amuse beaucoup!

Il y a un genre d’alcôve dans l’arrière-salle faite d’authentiques sièges d’avions récupérés, de pièces de collection, d’autocollants et de photos. On peut même boire aviation. Même si les Têtes Brûlées n’est pas un dépôt des essences, on peut très bien vous y servir un « KEROSÈNE », un super cocktail toujours accompagné d’un grand sourire du personnel de la maison. Il semble que Jérôme, le patron, soit très connu dans la communauté aéronautique et bien au-delà de La Rochelle. Quels qu’ils soient, pilotes, PNC, membres d’équipage, mécaniciens, passionnés de l’aérospatiale, tous connaissent « l’antre du mouton noir ». Passionnés d’aviation, il faut absolument que vous vous y rendiez parce que vous pouvez être certains qu’on va vous y réserver un très bon accueil.

Cliquez ICI pour vous rendre au bar Les Têtes Brûlées.

CLEMENT ADER MOVIE PROJECT

 

 

Clément Ader's Avion 3 at Salon Aéronautique 1909
Clément Ader’s Avion 3 at « Le Grand Palais » in Paris, France – 1909

 

What if aviation history had to be rewritten?
What if aviation history had to be rewritten?

Has Clément Ader had a lot of clout in aviation history? This is one of the questions and issues a brand new project will examine and try to answer.

« Clément Ader – le film » (Clément Ader – the movie) project was born a few months ago thanks to a French team led by Sylvain Thomas – an aviation geek, with extensive experience in light aircraft videos, and as a former chief editor of an aviation magazine – and Thomas Leroux who has extensive experience as a TV channel director.

It all started by the idea of re-writing aviation history as far as Ader is concerned for the French engineer may not have revealed the whole of his activity. Some Satory archives were released in 1990 only. Besides, it has been clearly established that Clément Ader used to be bound by military secrecy, and it is believed that the inventor may have well hidden some of his projects. Besides, he happened to undervalue his performance. Was it any confession? Or odd attitude? Anyway, the plot lies in the first part of the film and consists of a fiction that reports earlier Ader’s flights that could have happened in the 1870s whereas the second part is a documentary developped by several aviation experts and historians. We cannot tell you more, of course.

The directors placed their idea on Ulule – a crowdfunding website, and they gathered enough money for starting up. They  have received considerable support from José Garcia, the French movie star – and pilot – and the actress and singer Véronique Jeannot who used to sponsor the Patrouille de France, and brought out the album « Aviateur » in 1988. The guest stars have sponsored « Rêves de gosse« , an association helping impaired children. More than a hundred other avgeeks gave their support in the crowdfunding, and the film is now on the making. Xavier Cotton (http://passiondesavions.blogspot.fr/) is one of them, and he has already helped Prepa PLS Anglais a lot with his photos, and given his expertise in the field of aeronautics.

Clément Ader – le film & Prepa PLS Anglais have spontaneously begun a partnership, helping each other as often as possible. It must be noted that both structures share the same interests, particularly by promoting aviation history, and even rewriting it. You will be kept posted sooner or later…

The team has already released a few quite interesting videos which deal with aeronautical issues in the broadest sense on their their Youtube channel in a French-speaking series called « Avianoob ». It is worth a visit, and may represent learning resource for BIA(Brevet d’Initiation Aéronautique) as well as CAEA (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Aéronautique) candidates.

Last, not the least, Sylvain and Thomas, to their credit, made the decision of donating part of the profits from DVD sales to « Rêves de gosse« .

———————

En français:

L'Eole de Clément Ader
L’Eole de Clément Ader

Peut-on dire que Clément Ader a beaucoup marqué l’histoire de l’aviation de son influence? C’est une des questions qu’un projet flambant neuf tentera d’élucider.

Le projet « Clément Ader – le film » a vu le jour il y a quelques mois grâce à une équipe menée par Sylvain Thomas (fan d’aviation avec une grande expérience sur le tournage de vidéos d’avions légers, il fût rédacteur-en-chef d’un magazine sur l’aviation) et Thomas Leroux qui a une grande expérience comme réalisateur d’une chaîne télévisée.

Tout a commencé avec l’idée de réécrire l’histoire de l’aviation en ce qui concerne Ader car il se peut que l’ingénieur français n’ait pas tout dévoilé de son activité. Des archives de Satory ne furent rendues publiques qu’en 1990. D’autre part, il a clairement été établi que jadis, Clément Ader était tenu au secret militaire et on croit qu’il se peut que certains projets de l’inventeur aient bien été cachés. Par ailleurs, il est arrivé qu’il minimise ses performances. Etait-ce un aveu? Ou une étrange attitude? Bref, l’histoire, dans la première partie du film consiste en une fiction selon laquelle des précédents vols d’Ader auraient pu avoir lieu dans les années 1870 tandis que la seconde partie est un documentaire développé par des experts de l’aviation et des historiens. Bien entendu, nous ne pouvons pas vous en dire plus.

Les réalisateurs on mis leur idée en ligne sur Ulule (un site de crowdfuning) et ils ont rassemblé suffisamment de fonds pour démarrer leur projet. Ils ont bénéficié d’un appui considérable de José Garcia, la star du cinéma et pilote d’aviation et de l’actrice chanteuse Véronique Jeannot qui avait été une marraine de la Patrouille de France et avait sorti l’album « Aviateur » en 1988. Les deux vedettes du petit et du grand écran ont parainné « Rêves de gosse« , une association qui aide les enfants en difficulté ou en situation de handicap. Une grosse centaine de pasionnés d’aviation ont apporté leur soutien lors du crowdfunding et la réalisation du film est en cours. L’un d’entre eux est Xavier Cotton (http://passiondesavions.blogspot.fr/) qui a déjà beaucoup aidé Prépa PLS Anglais avec ses photos et grâce à son expertise dans le domaine de l’aéronautique.

Clément Ader – le film et Prepa PLS Anglais ont spontanément démarré un partenariat dans une aide mutuelle aussi fréquente que possible. Il faut dire que les deux structures partagent les mêmes intérêts. Particulièrement en faisant la promotion de l’histoire de l’aviation et même en la réécrivant. Vous serez tenus informés tôt ou tard…

L’équipe a déjà réalisé quelques vidéos ô combien intéressantes qui traitent de questions sur l’aéronautique au sens très large sur leur chaîne Youtube dans une rubrique intitulée « Avianoob ». Elle vaut le détour et peut représenter une aide pédagogique pour les candidats au BIA(Brevet d’Initiation Aéronautique) voire au CAEA (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Aéronautique).

Dernier point et pas le moindre, Sylvain et Thomas ont pris la décision de reverser une partie de leurs bénéfices des ventes de DVD et c’est tout à leur honneur, en faveur de l’association « Rêves de gosse« .

Source des images:

 

Clément Ader flying
Clément Ader flying

Bande annonce:

 

GREETINGS from C-5 AIRCRAFT, SHAKESPEARE, AND… CHUCK NORRIS

Hi there!

Dear readers, it’s high time I sent season’s greetings, and a happy new year to you through this video:

In this amusing video, a voice-over quotes Hamlet, act 1, scene 1:

Some say that ever ‘gainst that season comes
Wherein our Saviour’s birth is celebrated,
The bird of dawning singeth all night long;
And then, they say, no spirit can walk abroad,
The nights are wholesome, then no planets strike;
No fairy takes, nor witch hath power to charm,
So hallowed and so gracious is the time.

Then, the voice-over adds:

So, I brought you that… Merry, merry Christmas, and happy new year to you all.

The voice-over quotes Marcellus’s cue from the original version of Hamlet:

It faded on the crowing of the cock.
Some say that ever ‘gainst that season comes
Wherein our Saviour’s birth is celebrated,
The bird of dawning singeth all night long.
And then, they say, no spirit dare stir abroad.
The nights are wholesome. Then no planets strike,
No fairy takes, nor witch hath power to charm,
So hallowed and so gracious is that time.

…, which roughly means:

It faded away when the rooster crowed. Some people say that just before Christmas the rooster crows all night long, so that no ghost dares to go wandering, and the night is safe. The planets have no sway over us, fairies’ spells do not work, and witches cannot bewitch us. That is how holy that night is.

Here below a translation from François Maguin’s bilingual book in both old English, and French:

Il a disparu au chant du coq.
On dit que toujours, lorsque vient la saison
Où l’on célèbre la naissance de Notre Sauveur,
L’oiseau de l’aube chante toute la nuit.
Alors, dit-on, nul esprit ne se risque à sortir,
Les nuits s’en trouvent pures, nulle planète ne frappe,
Pas de fée ni de sorcière qui puisse jeter un sort,
Tant la grâce vient sanctifier ce temps.

Video from Valentin Bajkov © Delov Digital, www.delovdigital.hu