THE FIRST AVIATION PIONEERS

Click here to read the same article in French / Cliquez ici pour lire le même article en français

François Blanc AJPAE interview Toni Giacoia the first aviation pioneers book une autre histoire de l'aviation videoconference la fête de l'aviation Maxime Lenoir Gustave Whitehead Gustav Weisskopf
François Blanc interviews Toni Giacoia during La Fête de l’Aviation

Video Interview on the very first aviation pioneers

Interview video

It was on Sunday 27 September live, during La fête de l’aviation, an Aviation Day created in France this year. François Blanc, President of the Association of Professional Journalists of Aeronautics and Space (AJPAE), asked me about the first pioneers of aviation. He also spoke extensively about the book Une autre histoire de l’aviation (Another History of Aviation) which gives pride of place to Gustave Whitehead and Maxime Lenoir. The former would have flown before the Wright brothers, no less, and the latter was known as one of the best aces of the First World War before falling into oblivion. Since then, word-of-mouth must have worked, these two aviation pioneers are no longer completely unknown to enthusiasts.

Gustave Whitehead, a motorist inventor – forgotten pioneer of aviation

Book of Susan Brinchman Gustave Whitehead First in Flight O'Dwyer Toni Giacoia The first aviation pioneers
The book by Susan O’Dwyer Brinchman, Mr. Ed, quotes countless references and testimonials – Gustave Whitehead is said to have flown many times in powered flying machines between 1897 and 1902.

It was difficult to talk about all these aviation pioneers in just 44 minutes. Some of them are well known, others not, or not very well, known. Gustave Whitehead, or Gustav Weisskopf for the Germans, is one of them. The book of Susan Brinchman, M. Ed, has been very helpful in keeping the memory of this great inventor alive. She and her father Major William J. O’Dwyer studied this unique case for over five decades! Paul A. Jackson FRAeS in 2013, then editor-in-chief of Jane’s All The World’s Aircraft, declared that Gustave Whitehead had flown before the Wright brothers. It was a real thunderbolt! Karl Heigold, Charles Lautier (U.S.A., CT) and Dénys Karakaya keep researching and studying the amazing case of Gustave Whitehead along with Susan Brinchman. Artemis Media (Tilman Remme & Karen Williams, from Perth, Australia) have produced a film about Gustave Whitehead in 2016. Since then, several television channels have broadcast this film around the world.

The Gustave Whitehead gallery expands

All these factors have given renewed interest to this story. The FFGW continues to maintain a collection on Gustave Whitehead in the Leutershausen Museum. This is Gustav Weisskopf’s birthplace in Bavaria. With the help of Dr. Laura Gebauer and Dagmar Stonus, M.A. of FranKonzept GbR, the renovation of the Leutershausen Museum should be completed by 2022. This is good news as the renovation work includes more space for the collections, including replicas of the famous Number 21.

Yet Gustave Whitehead was well known

Gustav Weisskop Gustave Whitehead Numéro 21 Number Nummer Model Toni Giacoia maquette
Model of Gustave Whitehead’s Number 21 The first aviation pioneers

The history of the first aviation pioneers shows us this. Other publications have revealed the Bavarian pioneer’s prowess in America. Gustave Whitehead’s Number 21, opposite, had already attracted journalists such as those in Reader’s Digest. Much more time would have been needed to tell other stories of unknown yet formidable aviators. I briefly mentioned the first successful gliding trials in the Arab civilization. They were Abbas ibn Firnas and Al-Jauhari. Then there were many, many advances in the world up to the 20th century. Among these aviation pioneers are some illustrious names. The lesser known are in the book Une autre histoire de l’aviation – Another History of Aviation. The list of names below with links to the video excerpts:

29 historical figures cited in the interview (in French)

Information about Gustave Whitehead / Gustav Weisskopf

Gustave Whitehead – Frequently Asked Questions

Gustave Whitehead – Resources

Conference at the Aéro-Club de France on Gustave Whitehead.

Discovery about Gustave Whitehead by Jean-Luc Charles and the association Anciens Aérodromes.

The contract which binds the Smithsonian Institution to deny any flight prior to the Wright brothers’ flights.

Information about Maxime Lenoir

The Touraine native Maxime Lenoir, one of the pioneers of aviation, ace of Verdun in 1916, recipient of the Grande médaille of the Aéro-Club de France and the Gold Medal of the Aeroclub of America (link in French).

Recommended books to learn more about these aviation pioneers

Book The Wright Story Joe Bullmer Toni Giacoia The first aviation pioneers
The book The WRight Story by the American Joe Bullmer, an aeronautics expert, who makes us understand that there would be a lot to say about the Wright brothers’ supposed first flights.

I did not have time to show them all. In order to fully understand the story of Gustave Whitehead, it is necessary to read  Gustave Whitehead: First in Flight by Susan Brinchman, M. Ed; History by contract by Major William J. O’Dwyer and Stella Randolph. The History by contract site is also very informative. Joe Bullmer‘s book The WRight story demonstrates why the Wright brothers’ attempts between December 1903 and September 1905 cannot be called flights. Moreover, his arguments are very cogent. Please, this is worth reading: Kitty Hawk – 1903 – What Happened & The Wrights’ fourth flight – Mensuration. Somewhat in the same vein, there is  chapter XII of Gabriel Voisin’s Mes 10000 cerfs-volants (My 10,000 Kites) which questions the Wrights’ first Flyers.

The first aviation pioneers in the BIA ( Certificate of initiation in aerospace – in France)

I still teach that the Wright brothers were the first ones to fly because it is in the BIA program. I distinguish between my book Une autre histoire de l’aviation and the official history of the first aviation pioneers.

It all depends on the definition of flight

Every country has a position on the early pioneers of aviation. For all sorts of reasons, it can vary. It depends, of course, on the definition of flight that each country recognises. There are indeed a multitude of definitions of flight. A catapulted flight can, why not, be qualified as flight. But when people repeat that the Wright brothers were the first to identify lateral bank as the initiator of the turn, this is not true. There are about twenty pioneers in the history of science who have demonstrated this phenomenon. One of the very first was the Count of Esterno, who had already published Du vol des oiseaux: Indication des sept lois du vol ramé et des huit lois du vol à voile (The Flight of Birds: Indication of the Seven Laws of Rowing Flight and the Eight Laws of Sailflying) in 1865. Also, I mentioned Mon premier brevet aéronautique (BIA) by Jean Nicolas. As well as Blériot in Britain by Ray Sanger.

Acknowledgements

Finally, thanks to the whole team of Air Contact  and  Ciel et plume, Géraldine Galland, Magali Rebeaud, Nicolas Carof. Thanks to François Blanc for his very interesting questions. Thank you to all those who participated in La fête de l’aviation, a concept that will certainly stimulate the aeronautics community in the future.

Fête de l'aviation 2020 Géraldine Galland
Facebooktwitterlinkedinmail

LES PREMIERS PIONNIERS DE L’AVIATION

Interview Vidéo

Click here to read the same article in English / Cliquez ici pour lire le même article en anglais

François Blanc AJPAE interview Toni Giacoia les premiers pionniers de l'aviation livre une autre histoire de l'aviation conférence débat visio conférence la fête de l'aviation Maxime Lenoir Gustave Whitehead Gustav Weisskopf
François Blanc interviewe Toni Giacoia lors de La Fête de l’Aviation

Interview sur les tout premiers pionniers de l’aviation

C’était le dimanche 27 septembre à midi en direct, lors de La fête de l’aviation. François BLANC, Président de l’Association des Journalistes Professionnels de l’Aéronautique et de l’Espace (AJPAE), m’a questionné sur les premiers pionniers de l’aviation. Aussi, il a largement abordé le livre Une autre histoire de l’aviation qui fait la part belle à Gustave Whitehead et Maxime Lenoir. Le premier aurait volé avant les frères Wright, rien que cela, et le second était connu comme un des meilleurs as de la Première guerre mondiale avant de sombrer dans l’oubli. Depuis, le bouche-à-oreille a dû fonctionner, ces deux pionniers de l’aviation ne sont plus tout à fait inconnus des passionnés.

Gustave Whitehead, inventeur motoriste, oublié parmi les pionniers de l’aviation

Livre de Susan Brinchman Gustave Whitehead First in Flight O'Dwyer Toni Giacoia

Il était difficile de parler de tous ces pionniers de l’aviation en seulement 44 minutes. Certains sont connus, d’autres pas ou peu. Gustave Whitehead, ou Gustav Weisskopf pour les Allemands, en fait partie. Le livre de Susan Brinchman, M. Ed a beaucoup compté pour entretenir la mémoire de ce formidable inventeur. Avec son père William J. O’Dwyer, elle a étudié ce cas unique pendant plus de cinq décennies!  Paul A. Jackson FRAeS en 2013, alors rédacteur-en-chef de Jane’s All The World’s Aircraft, déclarait déjà que Gustave Whitehead avait volé avant les frères Wright. Ce fut un coup de tonnerre! Karl Heigold, Charles Lautier (U.S.A., CT) et Dénys Karakaya continuent de chercher et étudier le cas étonnant de Whitehead avec Susan Brinchman. Artemis Media (Tilman Remme et Karen Williams de Perth en Australie) ont réalisé et produit un film sur Gustave Whitehead en 2016. Dès lors, plusieurs chaînes de télévision ont programmé ce film dans le monde.

Le musée de Gustave Whitehead s’agrandit

Tous ces facteurs ont donné un regain d’intérêt à cette histoire. Le FFGW continue d’entretenir une collection sur Gustave Whitehead au musée de Leutershausen. Il s’agit du village natal de Gustav Weisskopf en Bavière. Avec l’aide du Docteur Laura Gebauer et de Dagmar Stonus, M.A. de FranKonzept GbR, la rénovation du musée de Leutershausen devrait aboutir pour 2022. C’est une bonne nouvelle, les travaux de rénovation prévoient plus d’espace pour les collections dont des répliques du fameux Numéro 21.

Gustave Whitehead était pourtant bien connu

Gustav Weisskop Gustave Whitehead Numéro 21 Number Nummer Model Toni Giacoia maquette les premiers pionniers de l'aviation
Maquette de la machine volante Numéro 21 de Gustave Whitehead

L’histoire des premiers pionniers de l’aviation nous le montre. D’autres publications ont révélé les prouesses du pionnier Bavarois en Amérique. Le Numéro 21 de Gustave Whitehead, ci-contre, avait déjà attiré des journalistes tels que ceux du Reader’s Digest. Il aurait fallu beaucoup plus de temps pour raconter d’autres histoires d’aviateurs inconnus et pourtant formidables. J’ai brièvement évoqué les premiers essais réussis de vols planés dans la civilisation arabe. Il s’agissait d’Abbas ibn Firnas et d’Al-Jauhari. Ensuite, il y a eu de très nombreuses avancées dans le monde jusqu’au XXe siècle. Parmi ces pionniers de l’aviation figurent des noms illustres. Les moins connus sont dans le livre Une autre histoire de l’aviation. La liste de noms ci-dessous avec les liens qui renvoient aux extraits vidéo:

29 personnages historiques cités pendant l’interview

Informations sur Gustave Whitehead / Gustav Weisskopf

Conférence à l’Aéro-Club de France sur Gustave Whitehead.

Découverte sur Gustave Whitehead par Jean-Luc Charles et l’association Anciens Aérodromes.

Gustave Whitehead – Frequently Asked Questions (en anglais)

Gustave Whitehead – Resources (en anglais)

Le contrat qui contraint l’institution Smithsonian à nier tout vol antérieur aux vols des frères Wright.

Informations sur Maxime Lenoir

Le Tourangeau Maxime Lenoir, un des pionniers de l’aviation, as de Verdun en 1916, récipiendaire de la Grande médaille de l’Aéro-Club de France et de la médaille d’or de l’Aéroclub d’Amérique.

Livres recommandés pour en savoir plus sur ces pionniers de l’aviation

Livre The Wright Story de Joe Bullmer book Toni Giacoia les premiers pionniers de l'aviation fête
Le livre The WRight Story de l’Américain Joe Bullmer, ingénieur dans l’aéronautique, qui nous fait comprendre qu’il y aurait beaucoup à redire sur les premiers vols des frères Wright

Je n’avais pas le temps de tous les montrer. Afin de bien comprendre l’histoire de Gustave Whitehead, il est nécessaire de lire Gustave Whitehead: First in Flight de Susan Brinchman, M. Ed; History by contract du Commandant William J. O’Dwyer et Stella Randolph. Le site History by contract est aussi très informatif. Le livre The WRight story de Joe Bullmer expose pourquoi les tentatives des frères Wright entre décembre 1903 et septembre 1905 ne peuvent pas être qualifiées de vol. De plus, ses arguments sont très pertinents. Ses deux articles à ce sujet valent le détour: Kitty Hawk – 1903 – What Happened & The Wrights’ fourth flight – Mensuration. Un peu dans le même genre, il y a le chapitre XII de Mes 10000 cerfs-volants de Gabriel Voisin qui interpelle concernant le premier Flyer des Wright.

Les premiers pionniers de l’aviation au BIA (Brevet d’Initiation Aéronautique)

Je continue d’enseigner que les frères Wright sont les premiers à avoir voler car c’est dans le programme du BIA. Je fais la distinction entre mon livre Une autre histoire de l’aviation et l’histoire officielle des premiers pionniers de l’aviation.

Tout dépend de la définition du vol

Chaque pays a une position sur les premiers pionniers de l’aviation. Pour tout un tas de raisons, elle peuvent varier. Cela dépend bien sûr de la définition du vol que chaque pays reconnaît. Il y a en effet une multitude de définitions du vol. Un vol catapulté peut, pourquoi pas, être qualifié de vol. Par contre, lorsqu’on répète que les frères Wright furent les premiers à identifier l’inclinaison latérale comme initiatrice du virage, c’est faux. Il y a une vingtaine de noms dans l’histoire des sciences qui avaient démontré ce phénomène. Un des tout premiers fut le comte d’Esterno qui avait déjà publié Du vol des oiseaux: Indication des sept lois du vol ramé et des huit lois du vol à voile en 1865. Aussi, j’ai cité Mon premier brevet aéronautique (BIA) de Jean Nicolas. Ainsi que Blériot in Britain de Ray Sanger.

Remerciements

Enfin merci à toute l’équipe de Air Contact et Ciel et plume  Géraldine Galland, Magali Rebeaud, Nicolas Carof. Merci à François Blanc pour ses questions très intéressantes. Merci à tous ceux qui ont participé à La fête de l’aviation, un concept qui va certainement stimuler les acteurs de l’aéronautique à l’avenir.

Fête de l'aviation 2020

Facebooktwitterlinkedinmail

BREVET D’INITIATION AÉRONAUTIQUE – COURS D’ANGLAIS

BIA Indre-et-Loire Tours cours anglais aéronautique Toni Giacoia

Merci aux élèves du BIA et au CDA 37

Cours anglais aéronautique BIA Indre-et-Loire Tours Touraine Toni Giacoia

Tout d’abord, merci aux élèves du Brevet d’Initiation Aéronautique d’Indre-et-Loire pour avoir participé aux cours d’anglais en ligne. Puisque les conditions sanitaires sont ce qu’elles sont, il a fallu reporter plusieurs fois ce rendez-vous annuel. Même s’il n’y a pas de solution idéale, plusieurs élèves ont pu suivre ces cours en ligne. Pour la préparation finale, les élèves peuvent s’entraîner sur des QCM en ligne. Ils sont ainsi disponibles sur le site de l’Académie d’Orléans-Tours. En fait, il s’agit de la page du CIRAS, le Comité d’Initiation Régional à l’Aéronautique et au Spatial. Je remercie aussi le Président du Comité Départemental Aéronautique d’Indre-et-Loire, M. Daniel ANDRÉ. En effet, il a tout tenté pour que les cours d’anglais de l’aviation puissent avoir lieu à temps. Par conséquent, contrat rempli puisque l’examen du BIA aura lieu ce mercredi 30 septembre 2020 à 14h00.

Révisions en anglais pour le BIA

Il est nécessaire de réviser ce qui a été vu en cours. Vous pouvez retrouver le document officiel du vocabulaire d’anglais aéronautique de l’Académie de Montpellier. Il est disponible sur la page du CIRAS de l’Académie de Lille. En le téléchargeant ici: http://ciras.ac-lille.fr/ressources-pedas/ressources-bia/les-cours/anglais-aeronautique/anglais-vocabulaire-2013.pdf . Vous pouvez accéder à une page d’informations et ressources BIA sur ce site. Le meilleur blog que je connaisse sur le BIA est celui de  Laurent Leroy qui publie sur le site de l’Académie de Versailles. Vous y trouverez de nombreuses informations toutes intéressantes, hélas peu de choses sur l’anglais aéronautique. Ses articles sont tous très intéressants. Pierre Marty a aussi fait un travail remarquable pour aider les jeunes à réviser le BIA. Son site comprend des cours, des quizz et un blog sur le BIA. Même si je n’ai rien trouvé concernant l’anglais aéronautique, son site vaut le détour. Vous trouverez ci-dessous les livres que j’ai évoqués en cours.

Le BIA, une fenêtre sur l’aéronautique

Vous disposez d’une page d’articles sur le BIA sur ce site. Vous trouverez aussi de nombreux liens utiles dans cet article. Le Brevet d’Initiation Aéronautique est un diplôme du ministère de l’Éducation nationale. Le public et le privé reconnaissent ce diplôme sur un CV. C’est un tremplin pour débuter une carrière dans le secteur aéronautique. Il est un plus pour entrer dans un établissement scolaire. Pour préparer le BIA 2021, une réunion d’information aura lieu ce samedi 26 septembre 2020 à 14h30 à la Maison des sports de Tours. Plus de détails en fin d’affiche:

affiche BIA Tours Indre-et-Loire Comité Départemental CDA37 brevet d'initiation aéronautique
Facebooktwitterlinkedinmail

L’EXPLOIT DE FARMAN du 13 janvier 1908

De cette manière, il est le premier au monde officiellement à le faire car les frères Wright n’ont pas convié de commissaires pour valider leurs circuits revendiqués de 1904. Il y avait beaucoup de concurrents pour couvrir le premier kilomètre en boucle mais Henri Farman l’a fait à temps sur le terrain d’Issy-les-Moulineaux grâce à un aéroplane modifié des frères Voisin et un moteur Antoinette de Léon Levavasseur. A l’occasion de cet anniversaire, je vous offre quelques pages sur l’exploit de Henri Farman tirées du livre “Une autre histoire de l’aviation”. Cliquez sur ce lien ou sur l’image ci-dessous pour lire cet évènement historique:

Ce lundi matin du 13 janvier 1908 Henri Farman s'élance dans la plaine d'Issy-les-Moulineaux devant les spectateurs qui exultent. Il réalise pour la première fois au monde un circuit fermé devant des commissaires et remporte le Grand Prix Deutsch-Archdeacon. Collection Toni Giacoia Record, aviation, Paris, Balard, Antoinette, Voisin, Aéroplane, Pionniers, Aérodyne, Aéronautique, Avion, Concours, Course aérienne, Biplan
Ce lundi matin du 13 janvier 1908 Henri Farman s’élance sur son biplan dans la plaine d’Issy-les-Moulineaux devant les spectateurs qui exultent. Il réalise pour la première fois au monde un circuit fermé devant des commissaires et remporte le Grand Prix Deutsch-Archdeacon. Photo Agence Rol 1908, Collection Toni Giacoia

Superbe film qui permet de découvrir Henri Farman et en particulier son exploit du 13 janvier 1908 après 3’10”:

On peut toujours voir la stèle qui commémore cet exploit mondial à Paris. Il suffit de sortir de la station de métro de Balard et c’est juste après le tunnel du périphérique sur la droite. C’est juste à côté de la station de Tramway Suzanne Lenglen. Il reste encore un héliport devant les locaux de la DGAC et la boucle du parcours de santé entre l’Aquaboulevard et l’héliport correspond à peu de choses près à la boucle de Farman sauf qu’il est probablement parti depuis un lieu un peu plus au nord-est du tunnel sous le périphérique. C’est là que les frères Voisin construirent leurs succès. Deux ans plus tard, Henri Coanda fera une première tentative de vol avec un moteur à réaction depuis ce même terrain qui faisait partie d’Issy-les-Moulineaux alors que c’est aujourd’hui un quartier de Paris.

Quelques photos du monument prises en août 2018:

Le monument à la gloire des pionniers de l'aviaiton Henri Farman, les frères Voisin et Léon Levavasseur pour le premier kilomètre en boucle accompli le 13 janvier 1908
Le monument à la gloire des pionniers de l’aviaiton Henri Farman, les frères Voisin et Léon Levavasseur pour le premier kilomètre en boucle accompli le 13 janvier 1908
blank
blank
Livre Une autre histoire de l'aviation devant la stèle du monument Henri Farman frères Voisin Levavasseur moteur Antoinette pour le premier kilomètre bouclé le 13 janvier 1908 à Issy-les-Moulineaux, aujourd'hui Paris
La page 303 du livre “Une autre histoire de l’aviation” évoquant l’évènement devant la stèle.

Le livre “Une autre histoire de l’aviation” est disponible ici: https://fclanglais.fr/livre/

Voici le plan pour vous rendre au monument: https://goo.gl/maps/8pS6LGNSVj92

Enfin, je vous souhaite une très bonne année 2019, et à bientôt.

Facebooktwitterlinkedinmail

Charles “Chuck” YEAGER – 71 years ago !

THE RIGHT STUFF  / L’ETOFFE des HEROS

Supersonic aircraft X-1 in flight
Photo: NASA

Captain Charles “Chuck” YEAGER broke the sound barrier with the help of his friend Jack RIDLEY on a 14th of October 1947 – He did it 71 years ago!

Brigadier General Charles Chuck Yeager next to his X-1 aircraft

(U. S. Air Force illustration/Mike Carabajal)

Supersonic aircraft X-1
Photo: NASA

Supersonic aircraft X-1 pre-flight inspection

Photo: U.S.Air Force Link

XLR-11 ROCKET POWERED AIRCRAFT

Birth of Manned Rocket Research Airplanes: 1946 to 1975

The first reliable, effective rocket engine that would provide boost for experimental research aircraft was produced by four members of the American Rocket Society (ARS) who combined forces to form Reaction Motors Incorporated (RMI) (Rockaway, New Jersey) for developing the Experimental Liquid Rocket (XLR-11) rocket motor. The XLR-11 engine had four separate rocket chambers. Each chamber provided 1500 lb of rated thrust and could be operated independently as a means of throttling thrust in quarters, up to 6000 pounds. The XLR-11 possessed remarkable longevity, powering an impressive fleet of rocket aircraft for more than a quarter of a century (1946 to 1975). This fleet of vehicles were the first rocket aircraft devoted solely to high performance experimental flight research. They were not constrained by military or commercial demands and ranged from being the first to break the sound barrier (XS-1), to the first to reach Mach 2.0 (D-558-II [fig. 5]), to the first to exceed the X-2 Mach 3.2 record (X-15 with two XLR-11 engines).

D-558-II airplane on Rogers lakebed

Figure 5. The D-558-II airplane on Rogers lakebed.

The X-1E – Early Development of Energy Management

Design efforts to extend aircraft performance produced increased wing loadings, W/S, and decreased lift-to-drag ratios, L/D. These design changes were beneficial in reducing drag to achieve supersonic and hypersonic speeds, but were also detrimental in that they reduced the area of the maneuvering footprint and presented difficulties in the approach and landing.

As L/D values decreased, the glide slope angle and the rate of descent increased, making it more difficult for pilots to estimate distances and times required for acceptable landings. The X-1E (fig. 6) was modified with a low-aspect-ratio wing having a thickness-to-chord ratio of four percent – the only aircraft of the X-1/D-558 series to have sufficiently low L/D values to require unique energy management techniques. This X-1E was the first to experiment with approach patterns designed to give
the pilot more time in the traffic pattern to manage energy.

The landing pattern was approached in a conventional manner except that altitudes and speeds were somewhat higher than for
powered aircraft. The initial reference point was established at 12,000 ft (mean sea level) on a downwind heading (180 deg remaining to turn). The downwind leg was offset some four miles from the centerline of the landing runway. On downwind, abeam the touchdown point, landing gear and partial flaps were deployed at a speed of 240 knots. Full flaps were usually deployed on the final approach. At the initial reference point the pilot had almost three minutes until touchdown – additional time for handling increased speeds and sink rates.7,8

X-1 supersonic aircraft on Lakebed

Figure 6. The X-1E airplane on Rogers lakebed.

X-1E supersonic aircraft under B-29 Mothership

Secret declassified USAF pilot Charles Chuck Yeager after breaking the sound barrier on X-1

Report from www.archives.gov

X-1 supersonic aircraft instrument panel

(Text from the NASA at: http://www.nasa.gov/centers/dryden/home/index.html)

Facebooktwitterlinkedinmail