DASSAULT 100th ANNIVERSARY SHOW


« La Conquête de l’air » raconte l’histoire de l’aviation sur écran XXL

Dassault-Aviation has developed avionics and plenty of aircraft since the Eclair propeller in 1916 (interview in French, and same post in French thereafter):


100 ans de l’hélice Eclair – Bourget 2015… par Dassault-Aviation

Marcel Dassault was one of the greatest engineers in aviation history. He studied aeronautics in Paris, in the Higher Aeronautics and Mechanical Building School – now SUPAERO – in 1913, in the same entry as Mikhail Gurevitch who designed the MiG-1, MiG-15, and MiG-21. Dassault developed – as explained by Luc Berger, the Dassault-Aviation historian, in the video – a far better propeller for he had found out a lack of efficiency in the propellers of the Caudron G.3 aeroplanes. Dassault called his masterpiece « Hélice Éclair » (Lightning propeller). It is deemed to be the first line-production propeller, and the best one at that time. Georges GUYNEMER and Maxime LENOIR were among the first aces to use the Eclair on their SPAD VII and Nieuport. Dassault produced the MD 315 Flamant twin engine just after WWII. Then, came the first French fighter jet, the MD 450 Ouragan as early as 1949. Marcel Dassault used to say:

« For an airplane to fly well, it must be beautiful. »

Dassault Falcon 7X, Rafale, nEUROn
                                    Photo: DR © Editions de La Martinière

And Dassault kept building so many graceful and sleek aircraft: Mystère, Etendard, Mirage, Falcon, and of course the magnificent Rafale. Dassault has even tested a high-tech drone called nEUROn. Contrary to the common belief, three quarters of Dassault-Aviation’s production is dedicated to civilian aviation and more particularly executive jets. With a strength of 12,000, and 8,000 aircraft delivered throughout the world since 1945, Dassault is a key market player on a global scale. Dassault-Aviation is 100 years old. Paris is to foster a huge show – La Conquête de l’Air – for this major event in one of its most splendid venues – le Grand palais – from April 9th till 14th, 2016. You can book here_>>>>> For further information about Dassault history, excellent gift idea, 2 books here:_>>>>>

EN FRANÇAIS:

Dassault développe de l’avionique et de nombreux avions depuis l’hélice Eclair en 1916. (voir l’interview en français en haut de l’article)

Marcel Dassault était un des plus grands ingénieurs de l’histoire de l’aviation. Il fit ses études d’aéronautique en 1913 à Paris à l’École supérieure d’aéronautique et de construction mécanique, l’ancêtre de SUPAERO, dans la même promotion que Mikhail Gourevitch, celui même qui concevait ensuite les MiG-1, MiG-15 et MiG-21. Dassault développa (commme l’explique Luc Berger, historien spécialiste de Dassault, dans la vidéo) une bien meilleure hélice car il avait découvert sur les Caudrons G.3 un manque d’efficacité à ce niveau. Marcel Dassault baptisa son chef d’oeuvre l’hélice Éclair et elle fût sans doute la première à être produite en chaîne à cette époque. Georges GUYNEMER et Maxime LENOIR furent parmi les premiers as à utiliser l’Éclair sur leur SPAD VII et Nieuport 17. Après la guerre de 39/45, Dassault produisait le bimoteur MD 315 Flamant. Ensuite, vint le premier chasseur français à réaction, le MD 450 Ouragan, dès 1949. Jadis, Marcel Dassault disait:

« Pour qu’un avion vole bien, il faut qu’il soit beau. »

Dassault Mirage III C au Grand Palais à Paris avril 2016
                                              © Dassault Aviation – V. Almansa

Et Dassault poursuivit sa conception de tant d’avions aux lignes gracieuses et épurées: Mystère, Etendard, Mirage, Falcon, et bien sûr le magnifique Rafale. Dassault a même testé en 2012 un drone à la pointe de la technologie, le nEUROn. Contrairement aux idées reçues, les trois quarts de la productin de Dassault-Aviation’s production est tournée vers l’aviation civile et plus particulièrement les jets d’affaire. Dassault et ses 12 000 employés et qui a livré 8 000 avions depuis 1945 à travers le monde, est un acteur majeur du marché mondial.

Dassault-Aviation à l’occasion de ses 100 ans fait les choses en grand au coeur de Paris dans un show, La Conquête de l’Air, dans un de ses plus majestueux endroits, le Grand palais du 9 au 14 avril 2016. Vous pouvez réserver ici_>>>>> Pour plus d’information sur Dassault, en plus d’une excellente idée de cadeau, voici deux livres ici:_>>>>>

GENERAL ENGLISH – GROWING A MUSTACHE

General English represents around 70% of aviation English. So, it can be helpful to listen to some general English once in a while. This American English video is not that tough for ICAO level 5 or SLP 3333 speakers but it is a bit fast and full of slang. Therefore, it could be difficult to understand. However, and as it is funny, it is worth watching:

TRANSCRIPT AND EXPLANATIONS:

VOICE:
Pete is a mustache virgin, but lately he has been second-guessing his choices.
Pete n’a pas de moustache, mais dernièrement, il a remis ses choix en question.
THE BOSS:
We are still on for duck hunting?
Ça tient toujours pour la chasse au canard?
WAYNE:
That is the plan, Boss Man.
Absolument, chef.
BOSS:
Hit me back, stache attack.
Rappelle-moi, moustache-attaque. (stache attack, between Mars-attack and stache salute. Stache salute signifie un respect que les sans-moustaches portent aux moustachus)
PETE:
I like shooting ducks.
Cela me plaît de tirer sur des canards.
THE BOSS:
I’m not sure you’re cut out for it.
Je ne suis pas certain que tu sois taillé pour cela.
VOICE:
I know what you’re thinking, Pete – The stached get all the breaks.
Je sais à quoi tu penses, Pete: les moustachus ont tous les avantages.
But one does not move to stached one on a whim.
Mais on ne passe pas à la moustache sur un coup de tête.
You wanna be the lord of the lip, you do it right or you don’t do it at all.
Tu veux être le seigneur de la lèvre, tu t’y prends correctement, sinon ne fais rien.
Are we clear? Good, man. Now take these simple nuggets of wisdom as gospel:
Est-ce clair? Bien! Maintenant, considère ces pures pépites de sagesse comme parole d’évangile:
First things first. You can’t just grow a mustache.
Commençons par le début. Tu ne sais tout simplement pas comment te laisser pousser la moustache.
Waiting for it to get to the good looking stage takes way too long.
Attendre que cela ait bonne allure prends beaucoup trop de temps.
And it is a tad creepy in its incubation phase. Best to grow out a beard first.
Et puis, elle a un peu de quoi faire peur (a tad: un peu) dans sa phase d’incubation. Mieux vaut d’abord se laisser pousser la barbe.
Hold back the mustache for its official debut.
Ne te presse pas pour l’apparition officielle de ta moustache.
Quick side rule:
Petite règle en apparté:
It’ll be pretty clear if you have the chops for facial hair during the beard stage.
Ce sera bien net si tu des favoris lorsque tu porteras la barbe.
If you look like a Yeti with a hormone disorder, you may want to consider a different way to get in touch with your manhood.
Si tu as l’air d’un yéti avec des troubles hormonaux, il est peut-être préférable que tu reconsidères ta façon d’aborder ta virilité.
Once your little friend has fully matured, you may not immediately recognize yourself in the mirror.
Il se peut que tu ne te reconnaisses pas dans la glace lorsque ton compagnon pileux sera arrivé à maturation.
That’s because this baby is more than just hair. It’s attitude.
C’est parceque cette merveille est plus qu’une chevelure. C’est une attitude.
Embrace that.
Comprends bien cela.
Care to live the life of a big game hunter?
Envie de mener la vie d’un chasseur de gros gibier?
Wanna ride your new hog into the sunset?
Envie de rouler sur ta nouvelle Harley Davidson au crépuscule?
Wanna sell antique cars to Italian businessmen?
Envie de vendre des voitures anciennes à des hommes d’affaire italiens?
Those bristles under your nose open the door to a lifestyle the stacheless could never pull off.
Ces poils sous ton nez ouvrent la porte sur un mode de vie que les sans moustaches ne pourraient pas imaginer.
Now, Pete, you may be eager to show off your new accessory.
Maintenant, Pete, il se peut que tu brûles d’envie d’épater la gallerie avec ton complice.
Better to let your new look That’s because this baby.
Mieux vaut laisser ton nouveau look parler de lui-même.
THE BOSS
Nice duds, Tex! How about you come visit my ranch this weekend?
Chouettes fringues, Texan! Et si tu passais à mon ranch ce weekend? (a Tex is a tall man, often attractive, a little weird with a sense of humor and usually good at guitar)(attention: duds, ce sont aussi des UXO, unexploded device or munition, aussi toute personne qui a quelquechose qui cloche et enfin tout appareil qui ne fonctionne pas correctement)
WAYNE
I like horses.
J’aime les chevaux.
THE BOSS
Good for you, Wayne… Good for you.
Tant mieux pour toi, Wayne… Tant mieux pour toi.
KENNY
The stache has spoken. Until next time, enjoy being a man who gets the tough things done.
La moustache a parlé. Jusqu’à la prochaine occasion, réjouis-toi de faire partie des durs.

You can watch this video and subscribe to The Guy’s Manual

BLACK SHEEP’S DEN – L’ANTRE DES TÊTES BRÛLÉES

There are some really nice aviator pubs and restaurants throughout the world, in Alabama, Georgia, North Carolina, New-York, in London, Farnborough, Gloucestershire, Paris, Le Bourget. Some only bear the name ‘aviator’ or another one relating to aviation.

AVIATORS BAR
Bar LES TETES BRULEES, 20 Rue Verdière, La Rochelle

While strolling down a street during the summer holidays, I stumbled upon a bar totally dedicated to pilots and aircraft in La Rochelle, France last summer. It was a bit busy on a sunny Saturday afternoon when I saw this sign « LES TÊTES BRÛLÉES » and a shield over the street corner on which I could make out a black sheep. Just above was an inverted-gull-shaped aircraft outline. The picture of a bull terrier on the awning could ring a bell too. This one wore sunglasses – there must be some fun in there, I mused. « Might it be Pappy Boyington’s den? » I wondered.

Some customers let us in and we were standing engrossed with the aviation world as if it were a dream. Flight suits and flight uniforms were hanging over tables. The bar – where laughter, grins and giggles are the norm – was surrounded with badges, aviation artifacts, aircraft and pilots photos up on the walls. There were aircraft models in a showcase, and several of them hanging all over the place. Some souvenirs were dedicated to naval aviation. It looked like a small – though dense – aviation hall of fame. There was a black sign above the bar featuring a short text in white letters, which said:

IN   WORLD   WAR  II ,

MARINE   CORPS   MAJOR

GREG   « PAPPY »   BOYINGTON

COMMANDED   A   SQUADRON

OF   FIGHTER   PILOTS ,   THEY

WERE   A   COLLECTION   OF

MISFITS   AND  SCREWBALLS

WHO   BECAME   THE   TERRORS

OF   THE   SOUTH   PACIFIC .

THEY   WERE   KNOWN   AS   THE

BLACK   SHEEP .

Sure, it rings a bell! This is the introductory text to the famous series « Baa Baa Black Sheep » about the brave VMA-214 pilots who operated from the Solomon Islands during the WW2, in the Pacific War. I could have heard the theme song from « The Whiffenpoof Song » turned into a drunk-voice, exhausted-though-happy chorus:

WE ARE POOR LITTLE LAMBS,

WHO HAVE LOST OUR WAY.

BAA! BAA! BAA!

Click off and listen:

AVIATORS PUBThe black sheep shield outside, the F4U Corsairs inside and this sign you cannot miss when you enter the pub make you breathe aviation history. Everything, even the lavatory walls covered with aviation slang graffiti, are very well in unison with the local atmosphere. Each conversation is focused on flying, pilots, aircraft, and of course fun!

There is a sort of an alcove in the back room made up of genuine airplane seats, artifacts, stickers and photos. You can even drink aviation. Even though Les Têtes Brûlées is not a POL depot you can be served a Kerosene, a great cocktail always served with a grin from the waiters. Jérôme, the boss, seem to be widely known in the aviation community, far beyond La Rochelle. Whoever they are. Pilots, flight attendants, crew members, engineers, aerospace lovers, they all know the Black Sheep’s den. Aviation geeks, this is a place where you have got to go for you can expect a nice welcome.

Click HERE to go to « Bar Les Têtes Brûlées »

Why Vought F4U Corsair « WHISTLING DEATH »?

EN FRANÇAIS:

Il y a dans le monde un bon nombre de bars et restaurants consacrés à l’aviation et quelquefois à l’aérospatiale: en Alabama, Géorgie, Caroline du Nord, New-York, à Londres, Farnborough, dans le Gloucestershire, à Paris, Le Bourget. Il y en a qui ne portent que le nom « aviateur » ou d’autres qui rappellent l’aviation ou l’espace.

Alors que je flânais dans une rue pendant les vacances d’été à la Rochelle, je suis tombé tout à fait par hasard sur un bar entièrement dédié aux pilotes et aux avions. C’était assez animé en ce samedi après-midi ensoleillé lorsque je vis l’enseigne « LES TÊTES BRÛLÉES » surplombant le coin de la rue, sur laquelle on pouvait distinguer un mouton noir.  Juste au dessus, la silhouette d’un avion aux ailes en W. L’image d’un chien bull-terrier sur l’auvent en terrasse me rappelait déjà quelque chose… Ce chien portait des lunettes de soleil – on doit bien s’amuser là dedans, songeai-je. Et voici ce que je me demandais soudain: « Se pourrait-il que cette échoppe soit une des antres de Pappy Boyington? »

Des clients devant le bar nous firent entrer et nous sommes restés un moment debouts, captivés par cet univers de l’aviation, comme si c’était en rêve. Des combinaisons de vol et uniformes de personnels navigants étaient suspendus au-dessus des tables. Le bar, où fou-rires, sourires et ricanements semblent de rigueur, était décorés d’insignes, de pièces de collection d’aviation, de photos d’avions et de pilotes qui tapissaient les murs. Il y avait des maquettes d’avion dans une vitrine, et plusieurs qui pendaient un peu partout. Des souvenirs évoquaient l’Aéronavale. Cela ressemblait à un petit, quoique dense, temple de l’aviation. Pour l’accueil, au dessus du bar est affiché un panneau noir rappelant une célèbre séries TV américaine en lettres capitales blanches, traduites de l’anglais:

PENDANT LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE,

LE COMMANDANT DES MARINES

GREG « PAPPY » BOYINGTON ÉTAIT

À LA TÊTE D’UNE ESCADRILLE

DE PILOTES DE CHASSE. CELLE-CI

ÉTAIT COMPOSÉE DE MARGINAUX

ET D’AVENTURIERS QUI DEVINRENT

LES TERREURS DU PACIFIQUE SUD

ON LES CONNAISSAIT SOUS LE NOM

DE « BLACK SHEEP » (MOUTON(S) NOIR(S))

Bien sûr que cela vous dit quelque chose! Il s’agit du générique de la célèbre série « Les Têtes Brûlées » qui retraçait la saga des courageux pilotes de chasse de l’escadron VMA-214 qui opéraient depuis les Îles Salomon pendant la seconde guerre mondiale. J’aurais pu même entendre la mélodie tirée de « The Whiffenpoof Song » transformée en un refrain à l’eau de vie entonné par des voix de soiffards épuisés:

NOUS SOMMES DE PAUVRES PETITS AGNEAUX,

QUI SE SONT ÉGARÉS.

BÊÊ! BÊÊ! BÊÊ!

Le mouton noir et cet insigne à l’extérieur qu’on ne peut pas manquer et les Chance Vought F4U Corsairs à l’intérieur, font que cet endroit, dès qu’on y met les pieds, respire l’histoire de l’aviation pour votre bonheur. Tout, même les murs des toilettes, est couvert de graffitis du jargon de l’aéronautique à l’unisson avec l’atmosphère des lieux. Chaque bribe de conversation est tournée vers le vol, les pilotes et les avions et bien sûr on s’y amuse beaucoup!

Il y a un genre d’alcôve dans l’arrière-salle faite d’authentiques sièges d’avions récupérés, de pièces de collection, d’autocollants et de photos. On peut même boire aviation. Même si les Têtes Brûlées n’est pas un dépôt des essences, on peut très bien vous y servir un « KEROSÈNE », un super cocktail toujours accompagné d’un grand sourire du personnel de la maison. Il semble que Jérôme, le patron, soit très connu dans la communauté aéronautique et bien au-delà de La Rochelle. Quels qu’ils soient, pilotes, PNC, membres d’équipage, mécaniciens, passionnés de l’aérospatiale, tous connaissent « l’antre du mouton noir ». Passionnés d’aviation, il faut absolument que vous vous y rendiez parce que vous pouvez être certains qu’on va vous y réserver un très bon accueil.

Cliquez ICI pour vous rendre au bar Les Têtes Brûlées.

GREETINGS from C-5 AIRCRAFT, SHAKESPEARE, AND… CHUCK NORRIS

Hi there!

Dear readers, it’s high time I sent season’s greetings, and a happy new year to you through this video:

In this amusing video, a voice-over quotes Hamlet, act 1, scene 1:

Some say that ever ‘gainst that season comes
Wherein our Saviour’s birth is celebrated,
The bird of dawning singeth all night long;
And then, they say, no spirit can walk abroad,
The nights are wholesome, then no planets strike;
No fairy takes, nor witch hath power to charm,
So hallowed and so gracious is the time.

Then, the voice-over adds:

So, I brought you that… Merry, merry Christmas, and happy new year to you all.

The voice-over quotes Marcellus’s cue from the original version of Hamlet:

It faded on the crowing of the cock.
Some say that ever ‘gainst that season comes
Wherein our Saviour’s birth is celebrated,
The bird of dawning singeth all night long.
And then, they say, no spirit dare stir abroad.
The nights are wholesome. Then no planets strike,
No fairy takes, nor witch hath power to charm,
So hallowed and so gracious is that time.

…, which roughly means:

It faded away when the rooster crowed. Some people say that just before Christmas the rooster crows all night long, so that no ghost dares to go wandering, and the night is safe. The planets have no sway over us, fairies’ spells do not work, and witches cannot bewitch us. That is how holy that night is.

Here below a translation from François Maguin’s bilingual book in both old English, and French:

Il a disparu au chant du coq.
On dit que toujours, lorsque vient la saison
Où l’on célèbre la naissance de Notre Sauveur,
L’oiseau de l’aube chante toute la nuit.
Alors, dit-on, nul esprit ne se risque à sortir,
Les nuits s’en trouvent pures, nulle planète ne frappe,
Pas de fée ni de sorcière qui puisse jeter un sort,
Tant la grâce vient sanctifier ce temps.

Video from Valentin Bajkov © Delov Digital, www.delovdigital.hu

ROLLING HALLOWEEN !

THE ROLLING STONES - GRRR!
© Walton Ford – The Rolling Stones

I guessed it could be an appropriate single for this blog today as you can hear Mick Jagger singing « DOOM and GLOOM », the latest hit of THE ROLLING STONES who still ROCK!

It’s a short story well appropriate indeed since it talks about a doomed airplane as you can read the lyrics on the video here below:

horror023hallo003

 


HAPPY HALLOWEEN !

 

 

Scary small pictures provided by Wikimedia, Scarce2